Copyright © 2018. Tous droits réservés.Contactez Elisa Marsaud à marsaudelisa@gmail.com 
Français Português English 

 

Certains aliments réputés "sains" peuvent en réalité agir de façon négative en conservant des graisses, en causant des déséquilibres hormonaux ou en accroissant les risques de maladie cardiovasculaires tout en empêchant la perte de poids
Ce sont des aliments trompeurs !!!Il vous suffit juste de savoir ce que "manger sainement " signifie vraiment et ce n'est pas toujours ce que l'on croit!!  

Jus d'orange concentré  

Avez-vous déjà vu ces publicités vous incitant à commencer la journée par un grand verre de jus d'orange concentré?  En fait, c'est peut-être l'un des gestes les plus néfastes pour votre corps.
D'ailleurs, la plupart des jus de fruits concentrés peuvent arrondir votre tour de taille, y compris les jus de groseille ou de pomme.
Le problème ne vient pas des fruits. Comment les fruits deviennent des jus concentrés? 
Il s'avère que la plupart des fabricants retirent les fibres et autres éléments nutritifs des fruits lors du processus de "concentration".
La fibre du fruit a pour avantage de réduire les pointes brusques de glycémie. Sans la fibre il vous reste essentiellement de l'EAU SUCRÉE!!
Lorsque votre taux de sucre sanguin est trop élevé, votre corps passe en mode STOCKAGE DE GRAISSE.  Votre corps se met en alerte pour stocker tous ce que vous absorbez en graisse. Le taux de sucre dans le sang est directement lié au taux d'insuline.

L'insuline est également connue comme l'hormone qui stocke les graisses. C'est ce déséquilibre hormonal avec l'insuline qui peut causer une prise de poids due à l'augmentation du taux de sucre sanguin.  

Les céreales 

Depuis leur invention, au début du XXème siècle, les céréales de petit-déjeuner n'ont cessé de se développer. Pour les vendre, les industriels ont multiplié les campagnes pour le petit-déjeuner. Avec succès, puisque maintenant les enfants et les adolescents qui quittent la maison le ventre vide sont devenus une minorité. Ce sont eux les principaux consommateurs. Les adultes français sont encore bien accrochés à leurs tartines pain/beurre/confiture bien que les industriels leurs proposent de très larges gammes de céréales spécialement conçues pour eux et surtout pour elles, particulièrement pour celles qui veulent maigrir ou qui sont constipées! Cette consommation accrue de céréales de petit-déjeuner inquiète bien des nutritionnistes car la majorité d'entre elles sont beaucoup trop sucrées. Une étude récente d'un organisme américain “the Environmental Working Group” (EWG) a récemment mis le feu aux poudres nutritionnelles en listant les céréales qui contiennent plus de 24 à 26 % de sucre. Beaucoup aussi seraient trop grasses et trop salées.
Conclusion : les auteurs de cette étude n'hésitent pas à qualifier les céréales de petit-déjeuner de "junk food"! En Belgique, la même étude a été faite par Test-achat : elle arrive aux mêmes tristes conclusions. Les céréales de petit-déjeuner ont un autre inconvénient tout aussi majeur que celle de leur richesse en sucre : plus ou moins transformées en bouillie en se mélangeant avec le lait, avalées trop vite, elles se digèrent tout aussi vite. Elles ont un index glycémique élevé, ne rassasient pas longtemps et n'évitent pas les fringales de la matinée. Sauf si elles sont particulièrement riches en fibres.

La  barre de céréales 

Peu importe si elle est "light" ou non!  Elle contient beaucoup de sucre, parfois du chocolat et sa valeur calorique peut dépasser celle du chocolat.
Ma suggestion: mangez de la vrai céréale comme de l'avoine par exemple.

Les jus de fruits 

Présence parfois de colorants, des additifs et du sucre, mais le plus important c'est que quand on mange une orange nature, on mange une seule orange!!! Un jus de fruits aura 2 oranges au minimum, sans parler de l'absence de fibres !
Mon conseil: donnez préférence aux fruits dans leur état naturel.

Le blanc de dinde 

Si vous mangez ce type de produit en pensant qu'il est mieux que le jambon tout court vous vous trompez! Il n'est pas plus sain que tous les autres jambons.  Le jambon est considéré comme une charcuterie et les charcuteries sont à éviter, car riches en matières grasses, surtout en acides gras saturés, en sodium  et en nitrites.
C'est aussi vrai qu'il existe de nombreux jambons faibles en sodium et en nitrites. Les nitrites sont des composés entre l'ammoniac et l'azote et peuvent être à l'origine de migraines et autres problèmes de santé.
Mon conseil: un morceau de poitrine de dinde ou de poulet à la place.

 

Le dessert lacté 

Et là j'inclus tous les yaourts et fromages blanc sucrés et bourrés de matière grasse. Ils ont la même valeur calorique qu'un dessert normal. Ce que je veux dire c'est que se trompent ceux qui les prennent pour perdre du poids à la place d'un gâteau par exemple!


La margarine 

Qu'est-ce que c'est la margarine?
La margarine est un mélange aqueux obtenu par l'émulsion de graisses ou d'huiles comestibles
végétales ou animales. Cette émulsion peut contenir d'autres ingrédients tels que le lait, de la
matière grasse lactique ou des produits laitiers. 

Le processus de fabrication de la margarine est plutôt simple et constitué de deux phases. La
première phase consiste à mélanger de l'eau, du lait et du sel. Puis, durant la deuxième phase,
des émulsifiants, des vitamines et de la matière grasse végétale ou animale seront ajoutés.
Après l'émulsion de la phase liquide et de la phase huileuse, un refroidissement rapide est
effectué.
.
La margarine a la même quantité de calories que le beurre.
Mon conseil: I est plus judicieux dans le cadre d'une alimentation variée et équilibrée de consommer une quantité raisonnable de beurre, de préférence sans sel. Alors, pourquoi se priver plus longtemps de sa texture agréable et de sa délicieuse saveur ?

Le pain blanc : le roi de la table en France 

Il fallait bien que je m'attarde un jour à la sacro-sainte baguette française la plus populaire des boulangeries, car oui, la baguette de pain blanc est la plus vendue en France ! Avec plus de 10 milliards de baguettes dévorées par an, les français raffolent de ce trésor national ! Toutes les secondes, ce n'est pas moins de 320 baguettes qui sont englouties sans regret !

1. Des calories vides, vides, vides !
Le pain blanc traditionnel est réalisé avec des farines blanches raffinées appelées « T55 ». T55 veut dire que pour 100g de farine, il y aura 0,55 grammes de minéraux. Ce sont ces minéraux qui sont intéressants, ils représentent des micronutriments essentiels à la bonne santé de votre organisme.

En comparaison avec la farine blanche T55, les pains complets peuvent atteindre 1,5 grammes de minéraux pour 100 g de farine, des farines T150 donc.

2. Du sucre, beaucoup de sucre!
Si le pain blanc n'est pas rempli de nutriments, mais de quoi peut-il bien être fait ? D'amidon !

Pour faire simple, l'amidon, c'est juste des sucres simples (du glucose) assemblés en très longues chaînes ce qui forme de l'amidon. Même si le pain blanc n'a pas un goût sucré d'entrée de jeu, il est pourtant fait à 85 % de glucides .

3. Il est addictif
Ce point découle du précédent. Le pain blanc est fait principalement de sucre (amidon, 85%), et comme tout produit « sucré », il crée une des additions les plus fortes qui existent.

Il est bien difficile de résister face à un morceau de pain, le circuit de la récompense est bien rodé, mangez du pain et c'est le bonheur assuré ! Mais pas pour vos organes !

Comment s'en rendre compte? Très simple, oubliez volontairement le pain à table, et il ne faudra pas attendre 5 minutes pour entendre les premiers râleurs qui exigerons leur, ô combien vénéré, morceau de pain blanc !

4.Il possède un index glycémique élevé
C'est quoi encore cette histoire d'index glycémique ? L'index glycémique c'est la capacité d'un aliment à faire grimper votre taux de sucre sanguin (glycémie). Autrement dit, plus un aliment aura un fort IG (Index Glycémique) plus il fera grimper votre glycémie. Une glycémie élevée entraîne une forte production d'insuline pour faire descendre rapidement cette glycémie.

Ce fonctionnement est classique, et même normal. Sauf que le pain blanc augmente dramatiquement la glycémie (IG = 95, 78 sur 100 selon certains articles), et donc la sécrétion d'insuline. Cette augmentation monstrueuse aura pour conséquence une insensibilisation des cellules de notre corps à l'insuline (à cause des pics répétés) et donc d'un potentiel diabète de type 2.

Puis, l'insuline sera incapable, à terme, de stocker la totalité du sucre sous forme de glycogène (réserve de sucre), et le stockera sous forme de gras.

*Nota : un aliment possède un IG moyen, et donc recommandable, lorsqu'il est en dessous de 50.

5.Le pain blanc fait grossir
Oui, un aliment avec un IG aussi élevé consommé aussi régulièrement entraînera une prise de gras, et à terme, une prise de poids.

Même si les boulangers assurent que le pain ne fait pas grossir, mais aussi certains médecins (partenaires des fabricants de pains), le pain blanc n'est absolument pas votre allié minceur (1).

6.C'est un aliment « chassant »
« Chassant » ? Cela veut dire que manger du pain blanc, c'est moins manger de légumes, de fruits, de jus vitaminés, de viandes de qualité ou même de poisson.

Il ne faut pas négliger l'impact du pain blanc dans l'équilibre alimentaire de nos repas, de nos goûters et de nos pauses déjeuners à l'extérieur.

7.Du sel, beaucoup de sel !
Le pain c'est du sucre mais du sodium également, ou du sel ! 100g de pain blanc, c'est prendre 50 % des apports journaliers recommandés en sel.

Imaginez 3 repas, 100g par repas, le compte est vite fait…Maintenant rajoutez vos poignées de sel quotidiennes dans vos préparations, les plats déjà salés (que vous ignorez), les sauces salées, ou les biscuits salés.

Bref, l'excès de sel est dangereux pour la santé. Il est même classé dans les fléaux des sociétés modernes. Il est directement lié à l'augmentation de la pression artérielle et toutes les maladies cardiovasculaires qui y sont liées (2-3).

Mon conseil: Imaginez un goûter sans tartine de pain, on peut facilement rajouter 1 ou 2 fruits, quelques poignées d'amandes ou un petit fromage. Au final, l'addition ne sera pas la même. 
Si vous voulez limiter vos apports en sucre, ne cherchez plus, arrêtez le pain blanc.
(1) Newby PK.  Dietary patterns and changes in body mass index and waist circumference in adults. Am J Clin Nutr. 2003, 77(6):1417-1425. 

(2) He, F. J. & Macgregor, G. A. 2008. A comprehensive review on salt and health and current experience of worldwide salt reduction programmes. J Hum Hypertens, 23, 363-384.

(3) He, F. J. & Macgregor, G. A. 2002. Effect of modest salt reduction on blood pressure: a meta-analysis of randomized trials. Implications for public health. Journal of Human Hypertension, 16, 761-770.  

Les alternatives du pain blanc 

L'alternative la plus simple, mais pas la moins onéreuse, est de remplacer le pain blanc par ses cousins aux farines complètes (T80 jusqu'à T150). Ces pains complets sont davantage fournis en nutriments, possèdent un IG plus bas et moins de gluten  mais sont plus chers.

Vous pouvez également opter pour des tartines de sarrasin,de châtaigne millet, quinoa... ou du pain d'azyme . 

Vous pouvez également décider de ne plus manger de pain, et de ne pas le remplacer. C'est la situation la moins onéreuse, mais vous devrez faire attention de ne pas compenser par un snack sucré, un gâteau industriel ou autre.
Partager sur Facebook Partager sur Twitter
Partager sur Messenger Partager sur LinkedIn Partager sur Google Buzz Partager sur Delicious


Quelques restrictions : Le site "Elisa Marsaud naturopathe" ne remplace en aucune façon une consultation médicale. Cette dernière reste indispensable pour l'établissement d'un diagnostic précis et du traitement adapté qui en découle. Elisa Marsaud ne proposent sur ce site que des conseils généraux en hygiène de vie , et ce, dans un but de simple vulgarisation. Celle-ci a pour seule finalité de permettre aux utilisateurs de bien ou mieux se porter par une approche naturelle. Dans cette approche, Elisa Marsaud s'est attachée à sélectionner les meilleures règles hygiéno-diététiques naturelles reconnues parmi les plus efficaces, sans que celles-ci puissent être considérées comme complètes et/ou exhaustives. De ce fait, l'utilisation des informations fournies s'effectue sous la pleine et entière responsabilité de l'utilisateur. Et en aucun cas, Elisa Marsaud ne pourra être rendu responsable de cette utilisation, ainsi que d'erreurs, d'inexactitudes ou d'omissions pouvant exister sur le site. Les recommandations diététiques suggérées ne le sont qu'à titre de cure ponctuelle de revitalisation , et ne doivent être entamées que si un avis médical a été sollicité avant. Veuillez noter aussi que ces recommandations ne concernent que les adultes et en aucun cas les enfants et adolescents dont les besoins alimentaires et physiologiques diffèrent fortement.

Site propriété d'Elisa Marsaud - Copyright - Tous droits réservés - TVA intra: FR 85503753972 - Mentions légales - mise à jour  24 novembre 2018

Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS